Vous êtes ici :

L’évolution du marché de l’impression 3D

technologies d'impression 3D

L’impression 3D ou fabrication additive a vu le jour dans les années 80. Le premier brevet a été déposé en France le 16 juillet 1984 par Jean-Claude André, Olivier de Witte, et Alain le Méhauté pour le compte de l’entreprise CILAS ALCATEL. Le 1er août de la même année, Chuck Hull dépose un nouveau brevet, aux Etats-Unis, sur une technique d’impression 3D, la Stéréolithographie (SLA). Ceci donna naissance à 3D SYSTEMS, le numéro un sur le marché de la vente d’imprimantes 3D, qui commercialisera, en 1988, la première imprimante SLA-250.

Jusqu’à la fin des années 90, l’impression 3D était surtout réservée aux industries et peu connue des particuliers. L’impression 3D arrive dans le domaine médical en 1999. En 2000, des chercheurs créent le premier rein artificiel fonctionnel imprimé en 3D. Une nouvelle étape en 2008 avec le premier membre prothétique comportant toutes les parties d’un membre biologique lui aussi imprimé en 3D. Ces avancées majeures pour la médecine contribuent à une forte exposition médiatique. Par conséquent, de nouvelles entreprises entrent sur le marché.

La baisse des prix des imprimantes combinée à la possibilité de prototypage fiable à bas prix n’a pas laissé le choix aux grandes comme aux petites entreprises de prendre en compte tous les avantages que leur procurerait une imprimante 3D.

Le début des années 2010 est donc l’éclosion de l’impression 3D, à tel point que Barack Obama annonça, lors de son discours « State of the Union », que l’impression 3D deviendrait la prochaine révolution industrielle. Ce fut un énorme coup de pouce marketing pour le marché de la 3D.

Chaque jour de nouveaux matériaux d’impression 3D sont testés, laissant une créativité de plus en plus vaste au « MAKER ». Depuis 10 ans, le marché de l’impression 3D enregistre une croissance de plus de 27 % ce qui reflète l’image d’un marché fleurissant.

Des études ont prouvé que la crise du covid aura permis à la fabrication additive de prouver son utilité et son efficacité en temps de crise même si le marché a été affecté. En effet, de nombreux utilisateurs d’imprimante 3D ont accéléré leur utilisation pendant la crise afin de saisir de nouvelles opportunités.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Articles liées...